Groupe

> Télécharger
Retour

16/06/2015

Systèmes d'information sous haute sécurité

3 questions à Xavier Prud’homme, directeur des systèmes d’information

La sécurisation des informations est un enjeu majeur pour Heppner ?
Oui, et les clients formulent de plus en plus des demandes particulières. Que faites-vous pour assurer la continuité de service ? Quelles sont les procédures pour sécuriser nos informations ? … sont des questions qui apparaissent davantage dans les appels d’offres. C’est pour l’une de ces raisons qu’Heppner a simulé en novembre dernier un crash informatique. Un tel événement, réalisé en grandeur nature avec toutes les agences de notre réseau, s’avère indispensable pour mesurer la sécurité des systèmes d’information et garantir la continuité de service.

Quels sont les sujets visés de près par la sécurisation des données informatiques chez Heppner ?
Les flux EDI et la protection contre les intrusions. Pour les flux EDI, les modalités de réception et d’envoi d’informations sont sécurisées. Il existe différents protocoles, comme le cryptage des données ou l’identification par mot de passe. Autre sujet : le risque d’intrusion sur nos serveurs ou par la messagerie. Le pire ? Les pièces jointes qui peuvent infecter les ordinateurs, mais aussi le serveur. Face à ces attaques, en recrudescence en 2015, les contrôles antispam et antivirus ont été renforcés pour une protection au dernier niveau.

Et les informations tarifaires ?
Ces données sont particulièrement contrôlées et pour éviter la fuite d’informations, seules certaines personnes chez Heppner peuvent y accéder. Les habilitations sont strictes et les profils d’autorisation multiples. Il faut avoir conscience que toutes les informations, quelles qu’elles soient, ont une valeur : celle de l’entreprise et celle de nos clients. D’où l’importance d’être vigilant au quotidien sur les bonnes pratiques.