Groupe

> Télécharger
Retour

17/12/2013

Transport de produits sanguins sous contrôle

3 questions à Magali Baland, responsable d’exploitation export, agence Heppner d’Entzheim

Magali Baland, Heppner EntzheimLe transport de produits sanguins et de médicaments nécessite des attentions toutes particulières. Lesquelles ?
On comprend très naturellement la fragilité et la sensibilité intrinsèques à ce type de produit. Pour notre client Octapharma, nous sommes chargés de transporter des fractions plasmatiques congelées et des flacons de médicaments injectables. L’exigence principale consiste à respecter la température de conservation des produits pour éviter toute déviation hors des spécifications de température requises. Pour s’assurer de nos points qualité, Octapharma nous a d’ailleurs audité le 28 octobre dernier.

Quels sont les enjeux d’un tel audit ?
Il s’agit de contrôler qu’Heppner respecte scrupuleusement sur l’overseas, comme sur la route avec notre certification Certipharm, les bonnes pratiques de distribution des produits de santé. L’objectif étant pour Octapharma d’avoir un fournisseur officiel qualifié. Gestion des réclamations clients, des actions correctives, de la sous-traitance… notre système de management de la qualité a ainsi été passé en revue, nos procédures documentaires spécifiques aux produits de santé également et nos installations contrôlées. L’audit comportait un second volet avec le suivi d’un envoi en temps réel, le 26 novembre.

Quelle était la nature de cet envoi ?
Il concernait une palette de médicaments à conserver entre 2 et 8° pour envoi au Mexique. Une fois la marchandise déchargée à quai à l’aéroport d’Entzheim (Strasbourg), la palette a été mesurée, pesée et sécurisée. Puis, les cartons ont été arrimés dans un container isotherme muni d’un système de suivi de température et de réfrigération actif dans lequel des blocs de neige carbonique (ou dry ice) ont été installés dans un espace dédié (le bunker). Le container ensuite plombé, nous avons réglé la température à 5°. Toujours sous le contrôle de nos interlocuteurs des services qualité et transport d’Octapharma, nous avons traité dans le même temps une seconde palette, cette fois-ci, composée d’accessoires nécessaires à la remise en solution et à l’injection du médicament, avec une conservation entre 15 et 25°.