> Télécharger
Retour

07/04/2017

Heppner expérimente la livraison 100% électrique à Strasbourg

Heppner s’inscrit dans une démarche éco-responsable afin de minimiser l’impact de ses activités sur l’environnement. Depuis 2010, le Groupe s’est engagé à réduire ses émissions de CO2 afin d’offrir à ses clients des solutions de transport et de logistique propres et silencieuses.

Cet engagement a été confirmé en 2014, suite au renouvellement de sa signature de la charte de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie). En effet, Heppner a réduit ses émissions de CO2 de 15%, pour un objectif initialement fixé à 9% en 2014. D’ici fin 2017, le groupe s’est engagé à diminuer ses émissions de 7% supplémentaires. Pour ce faire, en plus de la modernisation de sa flotte équipée de la motorisation EEV (Enhanced Environmentally friendly Vehicle) qui permet de réduire significativement les émissions de gaz polluants, Heppner travaille sur l’un des défis majeurs de la logistique urbaine : « le dernier kilomètre ».

Selon le comité d’analyse stratégique « le dernier kilomètre représente près de 20 % du coût total de la chaîne de valeur du transport de marchandises. À l’échelle nationale, elle pèse environ 20 % du trafic, occupe 30 % de la voirie et se trouve être à l’origine de 25 % des émissions de gaz à effet de serre ».
Dans cette logique, Heppner s’est associé au Groupe Gruau, leader européen de la carrosserie sur véhicule utilitaire. Ce dernier a développé l’Electron II, premier véhicule utilitaire de 3,5t entièrement électrique présenté ce mercredi 5 avril sur le site Heppner en présence de Roland Ries, Premier Vice-Président de l’Eurométropole et Maire de Strasbourg, Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole de Strasbourg, Christophe Thiebaud-Girard, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations chez Heppner et de Paul Mauxion, Directeur Activité Véhicules Propres chez Gruau.

« Strasbourg a été une des villes pionnières à faire cohabiter tous les modes de transport en centre-ville (vélos, trams, etc.) » déclare Roland Ries, Maire de Strasbourg, qui ajoute « En matière de logistique urbaine, il faut poursuivre nos efforts et les entreprises doivent s’adapter et innover pour continuer à exercer leur activité mais de manière plus propre tout en se pliant aux contraintes du milieu urbain (proximité de riverains, horaires de livraison, gabarit imposé des véhicules en centre-ville, vitesse réduite, etc.) ».

Robert Herrmann, Président de l’Eurométropole, précise d’ailleurs que « cette expérimentation est un bel exemple du travail entre les autorités publiques, les industriels et autres acteurs du marché dans la recherche continue de technologies propres en adéquation avec leurs contraintes économiques et les problématiques urbaines. Chaque acteur doit exister et échanger au sein d’un partenariat équilibré, conciliant les besoins de chacun face aux enjeux environnementaux. »

Propre et silencieux, le véhicule électrique de Gruau répond aux nouvelles réglementations de circulation en centre-ville. « Doté de trois configurations de puissance de batterie (38kWh pour une circulation en centre-ville, ou péri-urbaine avec ses versions 51kWh et 58kWh), l’Electron II répond aux exigences d’un utilitaire en matière de puissance et de reprises », précise Paul Mauxion, Directeur Activité Véhicules Propres chez Gruau. Avec une autonomie réelle pouvant aller jusqu’à 268 km (NEDC*), le véhicule dispose d’un système de charge rapide permettant une recharge intermédiaire pour une plus grande disponibilité du véhicule.

Ce véhicule 100% électrique expérimenté par Heppner sur la ville de Strasbourg puis sur d’autres grandes agglomérations partageant les mêmes enjeux environnementaux, confirme la volonté du groupe de se diriger vers une mobilité éco-responsable. « Notre volonté est de sélectionner les technologies possibles tant sur les VUL pour les centres-villes que sur les porteurs pour les zones rurales, voire les tracteurs pour assurer les liaisons inter-cités. C’est pour nous un plan à 10 ans dont les premières initiatives seront des exemples de politique à suivre et cela par petites touches dans la concertation, le pragmatisme et la bonne compréhension des impératifs de chacun. Ensemble, nous saurons trouver l’alternative efficiente » déclare Christophe Thiebaud-Girard, Directeur Général Adjoint en charge des Opérations chez Heppner

*NEDC: New European Driving Cycle